Risque de burn-out parental ?

Avant de risquer le burn-out, vous pouvez obtenir du soutien !
  • Vos enfants vous font sortir de vos gonds ?
  • Vous vous sentez débordée et n’avez plus d’énergie ?
  • Vous culpabilisez de ne pas être une « bonne » maman ?

Quand on se retrouve dans ce genre de situation, c’est difficile de se confier à son entourage car souvent on a honte, on a peur de se faire juger. Vous n’êtes pas seule dans ce cas, la vie de maman en 2020 n’est pas facile. Beaucoup de pressions, de responsabilités et d’attentes : c’est normal de péter les plombs !
Un accompagnement, une écoute active, un soutien, des outils pour vous aider à retrouver confiance en vous, c’est ce que je peux vous offrir. Quelques places sont libres la semaine prochaine !

http://www.dayaaluta.ch – Valérie Moret-Borloz – Bex – val.moret@sunrise.ch / 079 793 57 50
mini-flyer

Accompagnement parental

Soutien dans la parentalité au quotidien :
  • Difficultés à vous faire respecter par votre enfant, à faire face à ses colères ou sa frustration ?
  • Trop de cris, de portes qui claquent, de mots regrettés ?
  • Vous vous inquiétez pour la scolarité de votre enfant et vous ne savez pas comment réagir pour ne pas envenimer la situation ?
  • Les écrans prennent beaucoup de place dans votre maison et vous ne savez plus comment revenir en arrière ?

Je vous propose de vous accompagner pendant 3-4 séances pour vous aider à trouver les moyens de changer cette dynamique.

Accompagnement parental – dayaaluta.ch – Valérie Moret, Bex – 079 793 57 50
mini-flyer

Parent d’enfant HP

remerciements

Quand je reçois un message comme celui-ci, ça me conforte dans mon choix professionnel.
J’ai eu dernièrement en coaching cette maman dont la fille est HP (haut potentiel) et cela m’a donné envie d’écrire sur ce sujet. Je n’aime pas les étiquettes, car pour moi, l’humain est tellement complexe que nous pouvons tous être teintés de divers troubles que ce soit autistique, dys-, TDA, etc. à des niveaux différents. Toutefois, certains « diagnostics » permettent d’éclairer notre lanterne et d’amener un regard nouveau et des connaissances qui vont aider notre quotidien.
Cette maman est venue me voir pour plusieurs raisons. L’une était sa fatigue à faire face à l’insistance de sa fille qui teste sans arrêt les limites fixées et l’autre, son incompréhension face aux émotions que vit cette enfant qui sont d’une intensité incroyable. Même si elle avait déjà eu des informations sur l’hypersensibilité et le haut potentiel, le vivre au quotidien est une autre paire de manches. Pendant cette séance, j’ai pu lui offrir de l’écoute sans jugement, du soutien et lui transmettre des outils concrets qui lui ont permis de repartir plus sereine.
Être parent est une grande aventure en soi, et quand son enfant est HP, l’aventure prend une forme de montagne russe. Il peut être difficile de gérer les virages, la vitesse et les arrêts brusques.
Vous êtes parent d’un enfant HP et vous avez besoin d’en parler et d’avoir des outils, je me tiens à votre disposition.
Valérie Moret
Coach parentale et animatrice des ateliers Faber et Mazlish
Centre Corps’Accord
Av. de la Gare 2
1880 Bex
079 793 57 50

 

 

Se respecter soi-même pour respecter l’autre…

Bonjour !!
En lisant un passage de « Parler pour que les tout petits écoutent » de Joanna Faber, j’ai eu envie de vous le partager :
« (…) Nous voudrions être toujours capable de rester calme en toute situation, mais ce n’est pas réaliste ! Nous sommes des humains, pas des robots. Ce n’est pas une bonne idée de faire semblant d’être calme jusqu’à ce que nous explosions. Il peut être utile pour un enfant de savoir ce que ressent une autre personne. (…) C’est difficile pour eux de comprendre ce qui se passe lorsque nos mots ne correspondent pas à nos émotions. Lorsque vous décrivez comment vous vous sentez, vous donnez non seulement des informations importantes aux enfants, mais vous leur apprenez également le vocabulaire des émotions qu’ils peuvent utiliser lorsqu’ils sont frustrés, bouleversés ou qu’ils ont peur. » 
Je trouve que cela est également valable lorsqu’on n’a pas envie de faire ce qu’un enfant nous demande, comme faire un jeu, lire une histoire, faire des gâteaux,… et on se force. Il me semble qu’on va le faire regretter à cet enfant à la moindre occasion ! Il est important d’être authentique et se respecter pour que tout le monde soit gagnant.
Belle journée.
Valérie

parler-pour-que-les-tout-petits-écoutent

Les prochains ateliers

Tout d’abord, nous voulons vous souhaiter le meilleur pour cette nouvelle année !

La communication est un pôle important de nos relations sociales et les ateliers « Faber et Mazlish » permettent de l’améliorer, plus particulièrement avec les enfants. Pour y contribuer, les prochains ateliers auront lieu :

« Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent »
Six lundis matins de 8h30 à 11h00 : 21, 28 janvier, 4, 11, 18 février et 4 mars 2019, à Bex.
Prix : 280.-/personne ou 450.-/duo, cahier de travail inclus.
Inscriptions ICI
Animatrice : Valérie Moret

« Frères et soeurs sans rivalité »
Cinq jeudis soirs de 19h00 à 21h30 : 7, 14, 21 février, 7 et 14 mars 2019, à Aigle, dans le cadre de l’UNIPOP. Inscription ICI.
Prix : CHF 235.- par participant, cahier du de travail inclus.
Animateurs : Valérie et Christophe Moret

Dates des prochains ateliers « Parler… »

Les prochains ateliers : « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent »

Six lundis matins (entre 2 et 4 participants) de 8h30 à 11h00 : 21, 28 janvier, 4, 11, 18 février et 4 mars 2019, à Bex. Prix : 280.-/personne ou 450.-/duo, cahier de travail inclus.
Inscriptions ICI

et

Six samedis matins (entre 4 et 10 participants) de 9h00 à 11h30 : 12-19-26 janvier 2019 / 2-9-16 février 2019, au Coeur des Etoiles, Pl. Gabriel Donnet 1, à Massongex. Inscription ci-dessous. Prix : 280.-/personne ou 450.-/duo, cahier de travail inclus.
Inscriptions ICI

parler-pour-que-les-enfants-ecoutent-ecouter-pour-que-les-enfants-parlent

Nouvelle collaboration

Nous avons le plaisir de démarrer une nouvelle collaboration avec le centre de bien-être « Au coeur des Etoiles » de Massongex. Nous y proposerons l’animation des ateliers « Faber et Mazlish » le samedi matin, selon le programme suivant :

Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent.
Six samedis matins de 9h00 à 11h30 : 12-19-26 janvier 2019 / 2-9-16 février 2019, au Coeur des Etoiles, Pl. Gabriel Donnet 1, à Massongex. Inscription ICI.

Frères et soeurs sans rivalité
Cinq samedis matins de 9h00 à 11h30 : 4, 11, 18, 25 mai et 15 juin 2019, au Coeur des Etoiles, Pl. Gabriel Donnet 1 à Massongex, Inscription ICI

Merci de partager cette information aux personnes intéressées.

Valérie et Christophe

Encore quelques places disponibles…

parler-pour-que-les-enfants-ecoutent-ecouter-pour-que-les-enfants-parlent Encore quelques places disponibles !!

Cet atelier propose d’acquérir des habiletés de communication bienveillante. Chaque rencontre se déroule dans une atmosphère ludique à l’aide de mises en situation, bandes dessinées et jeux de rôle.

Cet ensemble d’outils pratiques met en avant le respect de soi-même et celui de l’enfant.

Six mardis soirs de 19h00 à 21h30 : 30 oct.; 6, 13, 20, 27 nov. et 4 déc. 2018, à Aigle, dans le cadre de l’UNIPOP. Inscription sur leur site : ici

Article du Temps : « Quand les enfants terrorisent leurs parents »…

Je partage cet article du Temps qui m’a beaucoup interpellée, car je m’interroge sur la société d’aujourd’hui et l’éducation en général.
En tant qu’animatrice d’ateliers qui explique comment pratiquer la communication bienveillante avec les enfants mais aussi en tant que maman, je constate qu’un malaise existe face au conflit et que le mot « punition » devient tabou.
Le modèle familial a considérablement changé ces dernières décennies et la société vit des bouleversements très rapide. Etre un parent aujourd’hui n’est peut-être plus aussi naturel qu’auparavant. L’éducation par la peur est obsolète et les alternatives peuvent être difficiles à appliquer, ce qui peut mener à l’évitement du conflit pour être dans le « vent » de la bienveillance.
Toutefois, le conflit fait partie de la vie de chacun, il est nécessaire pour la recherche de solution et c’est, à mon sens, important d’apprendre à nos enfants à gérer le conflit et non à l’éviter pour le bien-être de ces adultes en devenir.
La collaboration des enfants avec les parents pour trouver des solutions aux conflits est une bonne réponse, néanmoins, avant de se lancer dans ce genre de négociation, l’adulte doit clarifier ce que sont ses propres valeurs, ce qu’il veut transmettre à l’enfant afin de rester intransigeant sur ce qui est important à ses yeux.

https://www.letemps.ch/so…/enfants-terrorisent-leurs-parents