Pourquoi accueillir les émotions de nos ados ?

Avec mes ados, je remarque que c’est tout aussi important d’accueillir leurs sentiments que quand ils étaient plus petits. Quand ils vivent une déception amoureuse ou de la colère face à des profs et qu’ils peuvent se confier sans subir mon jugement, ils y font face plus sereinement.

Parfois, des vieilles phrases ancrées dans mon cerveau ressortent, comme :

  • « Une de perdue, dix de retrouvées » ou « faut pas se mettre dans cet état pour une fille ! »
  • « Tu ne peux pas parler comme ça de cette prof, tu dois aussi mieux écouter ce qu’elle te dit »

Mais je vois qu’en voulant apaiser sa douleur en relativisant son chagrin ou lui faire la morale sur son comportement en classe, je perds le lien avec lui/elle.

Qu’est-ce qui peut lui donner envie de venir m’en parler la prochaine fois ? Comment fera-t-il//elle pour exprimer son émotion et qu’elle ne l’envahisse pas en faisant d’autres dégâts ?

En écoutant sincèrement et en reflétant ses sentiments, on lui procure une aide précieuse. Comme par exemple :

  • « Ce n’est pas facile ce que tu es en train de vivre, ça te fait beaucoup de peine »
  • « C’est frustrant de faire une mauvaise note quand on pensait avoir compris le sujet »

Utiliser ces mots-là ne nous vient pas forcément spontanément. On aimerait tellement les préserver de la souffrance ou qu’ils prennent conscience de leur comportement. Je constate pourtant que lorsque je suis bienveillante et que j’accueille simplement ce qu’il//elle vit sans jugement, il//elle apprend petit à petit à gérer ses émotions et à devenir autonome.

C’est un langage qui n’est pas forcément familier et qui s’apprend. J’ai pu travailler cette nouvelle façon de communiquer dans les divers ateliers que j’ai suivi et je me rends compte que cela a permis à mes enfants de grandir en confiance et à devenir des êtres de plus en plus responsables de leur choix.

Valérie Moret – dayaaluta.ch
19.02.2020

Atelier « Découverte – La confiance, ça se cultive » pour enfants et ados

Un atelier spécial « DECOUVERTE – La confiance, ça se cultive » pour les enfants de 9 à 12 ans et les ados de 13 à 15 ans.

En y participant, ils se familiariseront avec mon approche pour grandir en confiance.

Une bonne estime de soi est essentielle pour mettre en place des apprentissages, des relations saines et des projets d’avenir. Mon objectif pendant cet atelier est de montrer aux enfants/ados les ressources qu’ils ont en eux.

Ce moment se veut ludique et décontracté !

Atelier « DECOUVERTE » 9-12 ans : Mercredi 26 février 20 de 14h à 15h30, CHF 40.-

Atelier « DECOUVERTE » 13-15 ans : Vendredi 28 février 20 de 16h15 à 17h45, CHF 40.-

Inscription : Valérie Moret – 079 793 57 50 – val.moret@sunrise.ch

Si vous souhaitez inscrire votre enfant au cycle complet, vous trouvez les dates ICI.

 

Risque de burn-out parental ?

Avant de risquer le burn-out, vous pouvez obtenir du soutien !
  • Vos enfants vous font sortir de vos gonds ?
  • Vous vous sentez débordée et n’avez plus d’énergie ?
  • Vous culpabilisez de ne pas être une « bonne » maman ?

Quand on se retrouve dans ce genre de situation, c’est difficile de se confier à son entourage car souvent on a honte, on a peur de se faire juger. Vous n’êtes pas seule dans ce cas, la vie de maman en 2020 n’est pas facile. Beaucoup de pressions, de responsabilités et d’attentes : c’est normal de péter les plombs !
Un accompagnement, une écoute active, un soutien, des outils pour vous aider à retrouver confiance en vous, c’est ce que je peux vous offrir. Quelques places sont libres la semaine prochaine !

http://www.dayaaluta.ch – Valérie Moret-Borloz – Bex – val.moret@sunrise.ch / 079 793 57 50
mini-flyer

Dès janvier 2020

Un accompagnement en atelier ou en individuel

Enfants/adolescents

2020 démarre avec des nouveaux ateliers pour les enfants et les adolescents dont le but est de leur (re)donner confiance pour faire face à des difficultés que ce soit scolaires ou relationnelles. Lorsque votre enfant a une bonne estime de soi, cela lui permet de se sentir mieux et de voir différemment les problèmes qui surviennent. C’est ce que nous ferons durant ces ateliers. Plus d’infos : ICI

Votre enfant ne se sent pas à l’aise dans le groupe ou vous souhaitez que son accompagnement se fasse de manière individuelle ? Contactez-moi pour un coaching ICI

Parents

Vous avez des difficultés à vous faire respecter par votre enfant, à faire face à ses colères ou sa frustration ? Vous vous inquiétez pour sa scolarité et ne savez plus comment agir ? Les écrans prennent beaucoup de place dans votre maison et vous ne savez plus comment gérer cette situation ?
Je vous propose de vous accompagner pour vous aider à trouver les moyens de changer cette dynamique. Contactez-moi ICI

Vous pouvez également suivre les ateliers « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » qui sont programmés en mars. Ces ateliers donnent des outils concrets et pratiques pour changer la dynamique familiale. Plus d’infos ICI

Infos pratiques sur : http://www.dayaaluta.ch

flyer-3.pages

Accompagnement parental

Soutien dans la parentalité au quotidien :
  • Difficultés à vous faire respecter par votre enfant, à faire face à ses colères ou sa frustration ?
  • Trop de cris, de portes qui claquent, de mots regrettés ?
  • Vous vous inquiétez pour la scolarité de votre enfant et vous ne savez pas comment réagir pour ne pas envenimer la situation ?
  • Les écrans prennent beaucoup de place dans votre maison et vous ne savez plus comment revenir en arrière ?

Je vous propose de vous accompagner pendant 3-4 séances pour vous aider à trouver les moyens de changer cette dynamique.

Accompagnement parental – dayaaluta.ch – Valérie Moret, Bex – 079 793 57 50
mini-flyer

Parent d’enfant HP

remerciements

Quand je reçois un message comme celui-ci, ça me conforte dans mon choix professionnel.
J’ai eu dernièrement en coaching cette maman dont la fille est HP (haut potentiel) et cela m’a donné envie d’écrire sur ce sujet. Je n’aime pas les étiquettes, car pour moi, l’humain est tellement complexe que nous pouvons tous être teintés de divers troubles que ce soit autistique, dys-, TDA, etc. à des niveaux différents. Toutefois, certains « diagnostics » permettent d’éclairer notre lanterne et d’amener un regard nouveau et des connaissances qui vont aider notre quotidien.
Cette maman est venue me voir pour plusieurs raisons. L’une était sa fatigue à faire face à l’insistance de sa fille qui teste sans arrêt les limites fixées et l’autre, son incompréhension face aux émotions que vit cette enfant qui sont d’une intensité incroyable. Même si elle avait déjà eu des informations sur l’hypersensibilité et le haut potentiel, le vivre au quotidien est une autre paire de manches. Pendant cette séance, j’ai pu lui offrir de l’écoute sans jugement, du soutien et lui transmettre des outils concrets qui lui ont permis de repartir plus sereine.
Être parent est une grande aventure en soi, et quand son enfant est HP, l’aventure prend une forme de montagne russe. Il peut être difficile de gérer les virages, la vitesse et les arrêts brusques.
Vous êtes parent d’un enfant HP et vous avez besoin d’en parler et d’avoir des outils, je me tiens à votre disposition.
Valérie Moret
Coach parentale et animatrice des ateliers Faber et Mazlish
Centre Corps’Accord
Av. de la Gare 2
1880 Bex
079 793 57 50

 

 

Burn out, peut-on prévenir ?

Les signes du burn-out peuvent parfois nous apparaître assez tôt pour mettre en place des changements afin de ne pas se brûler les ailes.

Il se peut qu’à ce stade, on ne trouve plus de ressources, on les pense épuisées et une aide extérieure peut permettre de changer son regard. Grâce au coaching, on peut trouver les leviers qui peuvent encore être actionnés.

mini-flyer

Se respecter soi-même pour respecter l’autre…

Bonjour !!
En lisant un passage de « Parler pour que les tout petits écoutent » de Joanna Faber, j’ai eu envie de vous le partager :
« (…) Nous voudrions être toujours capable de rester calme en toute situation, mais ce n’est pas réaliste ! Nous sommes des humains, pas des robots. Ce n’est pas une bonne idée de faire semblant d’être calme jusqu’à ce que nous explosions. Il peut être utile pour un enfant de savoir ce que ressent une autre personne. (…) C’est difficile pour eux de comprendre ce qui se passe lorsque nos mots ne correspondent pas à nos émotions. Lorsque vous décrivez comment vous vous sentez, vous donnez non seulement des informations importantes aux enfants, mais vous leur apprenez également le vocabulaire des émotions qu’ils peuvent utiliser lorsqu’ils sont frustrés, bouleversés ou qu’ils ont peur. » 
Je trouve que cela est également valable lorsqu’on n’a pas envie de faire ce qu’un enfant nous demande, comme faire un jeu, lire une histoire, faire des gâteaux,… et on se force. Il me semble qu’on va le faire regretter à cet enfant à la moindre occasion ! Il est important d’être authentique et se respecter pour que tout le monde soit gagnant.
Belle journée.
Valérie

parler-pour-que-les-tout-petits-écoutent