Comment aider son enfant/ado à avoir une meilleure estime de soi ?

Je finis à l’instant la lecture du livre de Céline Alvarez « Les lois naturelles de l’enfant » et j’ai été touchée par sa façon d’exprimer la nécessité de pouvoir se connecter à son jugement personnel.

Elle relève que beaucoup d’enfants scolarisés dans le système actuel auront tendance à attendre l’approbation de l’adulte dans tout ce qu’ils entreprennent. Ils attendent que la maîtresse valide leur travail par un « c’est bien, continue ». Les enfants sont poussés à faire toujours mieux que leurs camarades et se construisent ainsi dans une dynamique compétitive.

Qui a-t-il de mal à la compétition, me direz-vous ? Elle est souvent positive pour ceux qui ont déjà de la facilité. Par contre pour les autres, elle peut être destructrice. Que diriez-vous si vous entendiez votre patron dire à un collègue : « ton projet correspond tout à fait aux attentes de l’entreprise, félicitations » alors que vous planchez sur un dossier depuis plusieurs jours en devant sans cesse essuyer des « ce que tu as écrit ici ne me convient pas » ou « tes propositions sont mauvaises ». Imaginez cela écrit en rouge sur votre document, comment vous sentiriez-vous ? Avez-vous vraiment envie de vous améliorer ? Quelles pensées vous viennent en pensant à votre collègue ?

Vous comprendrez que ces remarques ne sont pas motivantes et qu’elles vont même avoir un impact sur ce que vous pensez de vous-même et de la relation que vous entretenez avec ce collègue.

Comment éviter cela ?

Une façon simple et efficace de faire des compliments pour booster l’estime de soi des enfants et de DÉCRIRE (sans jugement) ce que vous voyez de façon à ce que l’enfant/ado puisse s’auto-évaluer. Cela lui permettra de s’améliorer selon sa propre opinion et lui donnera la motivation nécessaire à accomplir ses projets jusqu’au bout !

Des exemples :

  • En mettant des majuscules au début des phrases et des points à la fin, cela me permettrait de mieux comprendre ton texte.
  • Tu as réussi à lire tout ce paragraphe tout seul et je vois que ça te réjouit ! Je suis content-e pour toi.
  • Tu as pu trouver l’énergie de finir ton château alors qu’il te paraissait interminable ! C’est ce qui s’appelle de la persévérance.
  • Tu as vu que ton frère était triste et tu lui as amené son doudou. Tu dois être content d’avoir trouvé comment l’apaiser.
  • Tu as pensé à ramener le parapluie de l’école alors qu’il ne pleuvait plus. Je te remercie, car j’en aurais sûrement besoin ce soir.

Mettre les lunettes qui focalisent notre regard sur les progrès de nos enfants et les points positifs de leurs réalisations les aide à grandir, se centrer sur leurs erreurs ou leurs manquements les abaisse ! Vous remarquerez qu’à la fin de chaque description, l’enfant pourrait se complimenter lui-même, comme il en a envie. Il saura, dans son être, ce dont il est capable et personne ne pourra le lui enlever. Tandis qu’en disant à un enfant « tu es gentil » ou « tu es méchant » ne lui apportera rien de constructif.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s