Le moment présent

Les vacances avec mes enfants ont été remplies de moments agréables, partagés, sans trop de contraintes. Je me suis souvent dit : « profite de ces instants, ils sont précieux, regarde tes enfants comme ils sont déjà grands ! ».

Mais parfois, quand je posais mes yeux sur eux, je voyais aussi :

  • un ado de bientôt 15 ans ENCORE sur son portable,
  • un garçon de 10 ans qui court avec des tongs en descendant une pente raide,
  • un autre de 12 ans qui me dit qu’il ne veut en aucun cas mettre un casque pour faire du roller !

C’est ça aussi la vie avec mes enfants. Je vis à chaque instant des émotions fortes, des situations qui m’irritent et pour lesquelles je vais devoir réfléchir pour trouver des solutions.

Je remarque que depuis que je suis maman, j’ai toujours ressenti cette ambivalence entre les moments de bonheur intense d’être avec mes enfants et les moments difficiles pendant lesquels je sens le poids des responsabilités.

Ce qui m’aide depuis quelques années, c’est de prendre soin de moi. Je me suis aperçue que je ne le faisais pas auparavant, j’étais complètement dévouée à mes enfants quitte à m’oublier complètement. Jusqu’au jour où j’ai réalisé à quel point j’étais épuisée, je m’énervais beaucoup trop, je réagissais au quart de tour et je devenais même méchante.

D’avoir pu prendre ce recul m’a permis de mettre en place du temps pour moi pendant la semaine. Des moments sans enfant, sans mari, parfois avec des amies mais pas toujours. J’ai constaté que j’avais aussi besoin d’être seule, de contempler la nature (sans stress de voir un enfant tomber !) et cela me ressourçait, me redonnait des forces et de l’énergie pour faire face à toutes ces situations délicates.

Depuis, les enfants grandissant, j’ai pu ajouter quelques heures supplémentaires pour faire du yoga, de la méditation, de la marche. Chacun peut trouver ce qui lui fait du bien, ce qui lui permet d’être dans le moment présent quelques instants par jour afin d’être plus serein au côté de son enfant.

Bien prendre soin de mes enfants nécessite aussi de prendre soin de moi et je ne culpabilise pas de d’y accorder de l’attention, je sais pourquoi je le fais.

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s