Laisser aller ou lâcher prise ?

Je me suis beaucoup questionnée ces derniers jours au sujet de mon équilibre au sein de la vie familiale. Ce n’est pas toujours facile de garder le cadre dans l’univers casanier de mon quotidien alors que paradoxalement, il est déjà bien limité ce cadre actuellement. Ma liberté est grande dans le choix des activités à faire avec mes enfants, mais elle est restreinte par le confinement. J’ai choisis d’écouter ma petite voix intérieure qui me dit de trouver un équilibre entre : ce dont j’ai besoin pour être la plus sereine possible et ce dont mes enfants ont besoin pour être le plus épanouis possible.

Grâce au voyage qu’on a eu la chance de faire pendant 7 mois avec nos enfants il y a quelques années, j’ai eu de la facilité dès le début à lâcher prise sur tout le travail scolaire demandé. Qu’est-ce que ça veut dire lâcher prise ? C’est de ne pas croire que nous allions faire de l’école de 8h30 à 16h tous les jours de la semaine, c’est de ne pas faire du travail scolaire un sujet de conflit, c’est d’avoir confiance qu’en faisant d’autres activités avec mes enfants, ils allaient acquérir d’autres connaissances et compétences qui leur seront utiles dans la vie.

J’encourage tous les parents à relativiser ce point, surtout si c’est un sujet de friction. Personnellement, j’ai remarqué qu’avoir moins d’attentes envers le travail scolaire détendait l’ambiance de la maison. Et finalement, n’est-ce pas cela le principal pour garder le cap aussi longtemps que les écoles seront fermées ?

Ne pas m’inquiéter pour l’école a été facile pour moi. Par contre j’ai eu plus de peine à me situer vis-à-vis des tâches ménagères que je demande à mes enfants. Au début, je me disais que ça serait une bonne expérience de les faire participer à tout : ménage, vaisselle, préparation des repas, lessive, jardinage, etc.. Mais finalement, leur imposer autant de travaux me demandait une telle énergie (pour leur montrer comment s’y prendre et à m’énerver pour qu’ils le réalisent) que je me suis remise à m’occuper de la plupart des tâches ménagères. J’ai constaté que ça me faisait du bien de le faire TOUTE SEULE !

Quand je nettoyais le sol, je leur disais de rester dans leur chambre pendant que ça séchait…et c’était fou comme ça pouvait rester mouillé très longtemps chez moi ! Mais ce n’était pas un quotidien qui me plaisait non plus, c’était contre mes valeurs.

Comment trouver le bon équilibre ? D’un côté, j’ai besoin de faire des activités seule chez moi, car cette solitude me manque ces temps. D’un autre, j’ai la volonté que mes enfants participent à la vie de la maison. J’ai donc FIXÉ LES TÂCHES auxquelles je voulais absolument qu’ils participent et les autres pour lesquelles je demande leur aide quand j’en ai envie, sans culpabiliser de ne pas être la super-maman qui profite de toutes les occasions pour qu’ils apprennent quelque chose.

Et vous, comment faites-vous pour trouver votre équilibre ? Vous souhaitez en parler, contactez-moi ICI


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s