Que faire lorsque votre enfant vit du stress pour la rentrée ?

La rentrée approche avec son lot de stress, de peurs, voire d’angoisses pour certain.e.s. Votre enfant se demande peut-être :

  • Comment sera ma classe ?
  • Il paraît que ma.mon enseignant.e est sévère..
  • Je ne serai plus avec mes ami.e.s et ça me fait peur.
  • J’ai passé à la raclette l’année dernière et j’ai peur de ne pas y arriver.
  • J’ai peur de ne pas savoir où je dois aller les premiers jours et j’y pense sans arrêt.
  • J’ai peur de me faire à nouveau embêter par mes camarades.

Voilà quelques exemples de phrases qui peuvent tourner dans la tête de votre enfant/ado avant la rentrée.
Vous aimeriez qu’il.elle soit rassuré.e mais rien n’y fait. Vous sentez son stress et vous aimeriez l’aider à s’apaiser ?

Pourtant quand vous lui dites que tout ira bien, il.elle ne vous croit pas. Comment le pourrait-il.elle ? Vous n’êtes pas à sa place et vous ne pouvez pas savoir si vraiment tout ira bien.

Vous lui répondez peut-être de manière rationnelle en lui expliquant où se situera sa classe, vous êtes peut-être allez voir de l’extérieur pour le.la rassurer, mais malheureusement, il.elle garde la boule au ventre.

Vous avez révisé avec lui.elle pendant l’été pour qu’il.elle se mette à niveau, mais il.elle vous rabâche qu’il.elle est nul et n’y arrivera jamais.

Peut-être que vous-même avez peur, car l’année dernière s’est mal passée.

C’est difficile pour un parent de se sentir impuissant et de voir son enfant tendu autant moralement que physiquement. Votre volonté de le.la rassurer risque d’être tellement forte qu’elle risque de vous éloigner des premiers soins à prodiguer à un enfant en détresse.

Afin de l’accompagner au mieux pour traverser ce passage difficile, voici quelques conseils qui portent leurs fruits auprès de mes clients :

  1. Votre impact :
    Demandez-vous comment vous vous sentez face à cette situation. Accueillez ce qui vient. Si vous êtes touché émotionnellement, c’est normal. Néanmoins, votre enfant a besoin d’avoir en face de lui un adulte confiant pour pouvoir s’y accrocher. Si vous sentez que vous ne l’êtes pas, il s’agira de travailler sur vos peurs en premier lieu.
    .
  2. Accueillez ses peurs :
    Ne lui dites surtout pas qu’il.elle n’a aucune raison de se sentir stressé.e. Les émotions et les sentiments sont réels, personne ne se les invente. Lorsque vous dites à un enfant qui a peur, qu’il ne doit pas avoir peur, il est perdu ! Il ressent quelque chose qui n’est pas juste. C’est encore plus effrayant pour lui.elle, car il.elle ne peut pas faire confiance dans ses ressentis et vous allez malheureusement augmenter son inconfort. Dites-lui plutôt : « C’est normal d’avoir peur. Une rentrée scolaire est un passage important avec son lot d’inconnu et c’est normal d’y penser et de se demander comment cela va se passer ».
    .
  3. Acceptez son ressenti et donnez-lui de la place :
    Lorsque vous acceptez que votre enfant soit stressé, vous pourrez ensemble en parler et nommer ce qui lui fait peur. Pendant ce moment, ce sera important de vous contenter d’écouter, de reformuler, de valider SANS essayer de rassurer, sans aucun jugement également. Vous verrez que parler de ce qui inquiète permet de faire diminuer son importance auprès de votre enfant. Ce n’est qu’après, et seulement après ces trois étapes que l’enfant pourra commencer à entrevoir du positif.

Parfois, il se peut que cet exercice soit difficile, car vous pouvez rester bloquer à la première étape ou votre enfant refuse de vous en parler ou encore il.elle somatise (maux de ventre) mais dit que tout va bien. Dans ces cas-là, parlons-en. Je peux vous recevoir en séance individuelle ou vous pouvez également inscrire votre enfant à l’atelier du 17 août prochain.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’envoyer un email, je vous répondrais volontiers.

Valérie

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s